moteur à eau pantone FR3

Plainte Publique déposée
par Jean-Marc MOREAU / 49160 -- St Philbert du Peuple
devant Le Juge d'Instruction Edouard LECAT du TGI de SAUMUR le 4 Octobre 2004

http://pageperso.aol.fr/morojm/plaintepublique.doc
http://pageperso.aol.fr/morojm/petition.doc
http://www.altermonde.levillage.org
http://www.aqolad.net/sommaire.php3

J'accuse Jacques CHIRAC et Dominique PERBEN, coupables de protéger illégalement des VOYOUS !

A Mr le Sous Préfet ,
Monsieur le Procureur de la République , près du TGI de Saumur :

par un pacte secret entre vous , vous préférez refuser l'application des droits de la victime , puisque la personne hautement coupable de cette manipulation de justice est protégée par une autre personne très très haut placée , la Presse et les Journalistes , sachant ce qui les attend , hésiteront à en parler.

Ces silences de tous ont eu pour résultat ma séquestration durant trois mois dans mon village , parce qu'on ne voulait pas que durant la période électorale des régionales et des européennes je crie cette vérité sur la place publique ( comme au temps des Goulags )

On a préféré organiser un rendez-vous chez le Psychiatre, lequel préfèrera ne pas donner suite , alors un second psychiatre , constatant lui aussi mon innocence et déplorant visiblement ce type de cruauté , me déclarera parfaitement sain de corps et d'esprit :
aucun signe de schizophrènie ,
absence de toute tendance maniaco-dépressive
et aucun signe de paranoïa !

Certains avocats ayant déjà vécu des intimidations.
Les avocats craignant pour leur vie , se sont tous trouvés trop occupés pour prendre le risque de défendre ce dossier.

Suffit-il de menacer la victime innocente de la prison si elle ne se tait pas ?
Suffit-il de menacer son épouse par coup de téléphone anonyme pour que la vérité ne soit jamais connue ?

chaque mois dans notre pays de braves gens poussés à bout par l'inhumanité de notre société et l'intolérance de nos institutions se donnent la Mort, parfois même de jeunes pères où mères de famille , en mémoire pour ces suicidés de l'Etat ,

aujourd'hui je dis STOP au nom de tous ceux qui ne pourront plus jamais parler :

pour avoir soustrait et fait détourner les documents administratifs compromettants , ( Bulletins de Salaire, Contrat de Travail ),
et pour avoir occulté trois Ordonnances et un Mémoire ,
pour Délit et Crime contre la Nation ,
pour calomnies ,
pour altération frauduleuse de la Vérité ,
pour dénaturation de documents ,
pour DENI de JUSTICE
je demande la condamnation de l'Etat.

je restitue ce jour par courrier ma carte d'électeur à Monsieur le Préfet de Maine et Loire"

Retour

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire